Domaine du Ry d’Argent en Belgique

ou l’ambition de la jeunesse

Sans doute l'ignorez-vous, mais la Belgique est de longue date terre de vins. La première trace d’un vignoble est située en 815 après J.-C. La vigne apparaît à Namur vers 987. La viticulture prend véritablement son extension à partir de l’an 1000.

 

Créé en 2005 pour diversifier l’exploitation agricole familiale, le Domaine du Ry d’Argent à Bovesse est conduit par Jean-François Baele, le plus jeune vigneron belge. Celui-ci vise les 60.000 bouteilles en 2012 et vient également de créer une société viticole de services. Rencontre avec un entrepreneur qui voit loin.

Quel regard porte-t-on en France sur le vin Belge d'aujourd'hui ? Je vais peut-être vous étonner mais on se dit : << pourquoi pas ? ! Chez nous aussi, on sent une évolution climatique. Elle se ressent aussi dans vos contrées.

 

C'est l'épouse de Jean-François Baele qui doit être fière : son homme, vigneron à Bovesse depuis cinq ans, lui a dédicacé sa première " méthode traditionnel ".

Avec sa cuvée boisée 2009, Le Domaine du Ry d’Argent s’est distingué lors des rencontres 2011 de la VVS (Vereniging Vlaamse Sommeliers), l’association professionnelle des sommeliers flamands. Pour la famille de Jean-François Baele, cette reconnaissance parmi les meilleurs vins belges de l’année (“Beste Belgische Wijnen van het Jaar") est très prometteuse...

"Le Boisé" 2009 est un vin belge composé de Cabernet jura et Regent.

Le Domaine du Ry d’Argent et le Domaine du Chenoy sont deux beaux exemples de réussite de vin belge. Leurs vignes poussent sur le même coteau, orienté plein sud. La terre, le soleil et un lieu très particulier toujours épargné par la grêle. Autant d'éléments essentiels pour de belles récoltes et de magnifiques vendanges...

Le maître sommelier Philippe Berger commente 3 vins sortis du chai du Domaine du Ry d'Argent :

  • Le blanc - Solaris - accompagne agréablement un saumon fumé, une terrine de poisson, grâce à une petite touche acidulée aux arômes de pomme verte et d'agrumes.
  • Le rouge « La Ronce » - composé des cépages Dornfelder et Regent, fruité. On peut dire que c'est un vin gourmand, agréable avec une viande rouge grillée. Pourquoi ne pas le proposer à une température un peu plus fraîche…
  • Le rouge « La Rivière ». C'est un « vin de plaisir »…

Jean-François, jeune agronome, rêve de vivre un jour de ses productions vinicoles, tout en "innovant des vins différents, dans le respect de l'environnement... pour étonner et sortir de ce qu'on fait depuis des millénaires..."

En 2005, il plantait un hectare de vignes, des cépages solaris. La première vinification, en 2006, était prometteuse... Depuis, la cuvée 2009 s'est annoncée particulièrement charmeuse. « Le blanc fait déjà 14,5° d'alcool, naturellement. Un vrai apéritif ».

Changer un jour leur lait en vin, c'est le pari réussi de la famille Baele à Bovesse, pour sortir du secteur de l'agriculture traditionnelle wallonne.

La Wallonie n’a pas totalement oublié qu’elle fut une terre de vin. Depuis que Napoléon a fait arracher tous les pieds de vigne hors de France, la province de Namur se refait aujourd'hui une santé viticole en comptant une grappe de producteurs de vins passionnés.

Quand on pense au vin, on pense rarement à la Wallonie, qui pourtant produit des vins d’une qualité qui n’a rien à envier à ceux des contrées plus méridionale. Au Domaine du Ry d’Argent, il vous est loisible de participer à une dégustation et visiter les vignes et installations…

5 hectares plantés de cépages Régent, Cabernet-Jura, Dornfelder et Solaris, produisent des vins rouges, blancs et rosés d’une excellente qualité qui se marieront facilement avec vos mets les plus raffinés.

S'il a confiance en la qualité de ses vins, Jean-François Baele se doit de multiplier les occasions pour les amener aux lèvres du consommateur, en privilégiant la vente directe. Le salon annuel de vin et du fromage de Floreffe et d'Aiseau-Presles (mars) est une façon de se faire connaître et d'inciter les voisins et locaux à venir visiter son Domaine du Ry d'Argent à Bovesse, au nord de Namur.

Au Domaine du Ry d'Argent la cueillette se fait de façon chirurgicale. Les 5 hectares du vignoble namurois sont vendangés à la main, par des bénévoles. « La vendange mécanique est tout à fait possible mais très sincèrement, la qualité de la vendange à la main est inégalable. »

Ce qui semble une première pour un viticulteur belge...Pour Jean-François Baele, il faut professionnaliser le secteur viticole belge (mécanisation, stockage, accessibilité, respect des normes, etc). Pour lui, rentrer dans la grande distribution, c'est pour rendre ses vins belges accessibles à un maximum de personnes.
 

La province de Namur compte de magnifiques fermes hesbignonnes qui ont connu diverses réaffectations et reconversions. Au Domaine du Ry d'Argent, on a eu l'audace d'abandonner froment, betteraves et lait (dont la production est subie) pour embrasser le nouveau métier de vigneron et producteur récoltant.  Les cépages sont jeunes et d'origine allemande : Régent, Cabernet-jura et Dornfelder. La production jouit déjà de l'appellation Côtes de Sambre et Meuse contrôlée (AOC).

Bovesse, près de Namur possède la plus grande superficie de vignes d'un seul tenant en Belgique. Le terrain est idéal : il offre un coteau orienté plein sud, jouissant d'un microclimat tempéré. La terre est aussi truffée de roches schisteuses. Tout profit pour la vigne quand le soleil se décide à darder de ses rayons.

Pour Jean-François Baele, chaque vin est différent "mon ambition est de faire un vin qui soit d'abord bon, léger, avec un bon nez et des arômes". Cela a impliqué de sérieux investissements, avec un aménagement des infrastructures aux normes HACCP.

Mais ce qui lui fait particulièrement plaisir, c'est la plus-value en terme d'image pour le métier d'agriculteur qu'apporte sa nouvelle activité.

Seuls Belges parmi les grands vins français, les vignerons du Domaine du Ry d’Argent convainquent les visiteurs du salon du vin de Floreffe avec des atouts majeurs : la qualité et la passion du terroir belge et namurois ! Ainsi que les appellations contrôlées "Côtes de Sambre et Meuse" et "vin de pays des Jardins de Wallonie".

Les vignerons Baele essayent de limiter la pression chimique sur leurs vignes, pour des raisons économiques, "mais on ne fait pas du bio, simplement de la culture raisonnée".

On estime que chaque hectare du Domaine du Ry d'Argent requiert 600 heures de travail. Même avec une forte mécanisation...