Bon vin et culture raisonnée sans pression chimique

Les vignerons Baele essayent de limiter la pression chimique sur leurs vignes, pour des raisons économiques, "mais on ne fait pas du bio, simplement de la culture raisonnée".

On estime que chaque hectare du Domaine du Ry d'Argent requiert 600 heures de travail. Même avec une forte mécanisation...

 

Un vigneron à la distillerie

 

le couple des jeunes vignerons

Le Domaine du Ry d'Argent est situé rue de la Distillerie à Bovesse (La Bruyère).

Pour la petite histoire, les vignes sont situées à 160 mètres d'altitude.

Pour la vente en direct ou une petite visite, le plus simple est de former le :

+32(0)81.56.65.45

 

 

Gros investissements

Pour se lancer, Jean-François Baele a également pu compter sur l'aide de ses parents. " S'il s'était présenter avec ses très beaux projets et seulement ses dix doigts, cela serait NIET" rapelle avec lucidité Bernadette, La maman. Pour la construction du chai, l'achat du matériel, des cuves, cela représente au moins 500.000 € d'investissements.

Du boulot et du courage

Travailler la vigne s'est du boulot. On estime que chaque hectare requiert 600 heures de travail. Même avec une forte mécanisation. Pour chaque pied on estime qu'il faut donner tous les ans entre dis et douze coups de sécateur. Et quand on sait que le Domaine présente 112 lignes longue de 230 mètres, cela donne une idée sur le courage du vigneron.

autravail

 

Culture raisonnée, presque bio

Les Baele essayent de limiter la pression chimique sur leurs vignes. Aussi pour des raisons économiques. "mais on ne fait pas du bio, simplement de la culture raisonnée" prèche le vigneron.


Publié par le  journal Vers l'Avenir et repris avec l'aimable autorisation de la rédaction.

Lien vers la source : Vers l'Avenir - Actu24.be - 10 janvier 2008