L'avis du maître sommelier Philippe Berger

Le maître sommelier Philippe Berger commente 3 vins sortis du chai du Domaine du Ry d'Argent :

  • Le blanc - Solaris - accompagne agréablement un saumon fumé, une terrine de poisson, grâce à une petite touche acidulée aux arômes de pomme verte et d'agrumes.
  • Le rouge « La Ronce » - composé des cépages Dornfelder et Regent, fruité. On peut dire que c'est un vin gourmand, agréable avec une viande rouge grillée. Pourquoi ne pas le proposer à une température un peu plus fraîche…
  • Le rouge « La Rivière ». C'est un « vin de plaisir »…

Un rouge entre amis, un blanc rafraîchissant.

Nous avons soumis trois vins sortis du chai du Ry d'Argent à la sagacité de Philippe Berger (le maître sommelier et non pas notre photographe !). Voici ses commentaires :

 1. Cuvée « solaris » 2008

Il s'agit d'un cépage allemand qui ne craint donc pas une certaine rigueur du climat. On n'est pas non plus dans les liquoreux et les moelleux. Ce vin a des arômes de pomme verte et d'agrumes. En bouche, il y a une acidité relativement présente. Ce qui n'est pas déplaisant en ces périodes estivales. Il accompagne agréablement un saumon fumé, une terrine de poisson, justement grâce à cette petite touche acidulée. En vente à 9 euros.

 2. La Ronce

Il est fruité. Il sera agréable avec une viande rouge grillée. Avec cette note acidulée, on pourrait imaginer le retrouver aussi avec une préparation de rognons de veau. Au nez, il y a du cassis, de la mûr, des fruits des sous-bois... On peut dire que c'est un vin gourmand. Pourquoi ne pas le proposer à une température un peu plus fraîche. D'une manière générale, on a la fâcheuse tendance à servir les vins blancs trop frais, et les rouges trop chauds... 6,5 euros.

3. La Rivière

C'est un vin de plaisir, qu'on prend pour accompagner une discussion entre copains, avec une petite assiette de charcuterie. Pourquoi pas aussi avec une volaille rôtie ? 7,5 euros.

Le Domaine du Ry d'Argent propose également d'autres vins. Comme Le Boisé, rond et élégant qui accompagne les viandes rouges et les fromages aux goûts plus forts. 10 euros.

Jean-François Baele a également sorti un rosé (9 euros) et compte d'ailleurs développer ce produit qui a récemment connu un gros succès.

« Je pense également sortir à terme un crémant rosé », annonce le viticulteur bruyérois. Une option fortement encouragée par Philippe Berger qui voit, dans les effervescents, un très bon créneau à prendre pour les vignerons belges.

On peut trouver les vins de Jean-François Baele, en vente directe, à Bovesse, mais aussi dans les certains Delhaize.

Lien vers la source : Vers l'Avenir - Actu24.be - 23 juillet 2010